Tyâga - le renoncement

Tyâga. Le renoncement.

C’est abandonner les fruits de tous les actes. (Sannyâsa)

La Bhagavad Gīta énonce 3 ordres de renoncements :

 

Ne pas renoncer aux actes de sacrifices, d’austérité et de charité.

Il faut les accomplir par sens du devoir, sans attendre les fruites de l’acte.

(Sacrifices : dans le sens dévouement, abnégation, détachement)

 

Ne pas renoncer au devoir prescrit.

L’Homme de par les illusions qu’il se fait, délaisse son devoir par ignorance et non par renoncement.

L’Homme de par ses craintes, ses accablements, sa paresse, se soustrait à son devoir. Il est dominé par la passion et non par le renoncement qui mène à l’élévation.

 

Il faut accomplir le devoir. Parce qu’il faut le faire, sans s’attacher à l’action, ni aux fruits de l’action. « L’Homme intelligent, établi dans sa vertu, qui ne hait l’action défavorable, ni s’attache à l’action propice, n’éprouve aucun doute quant à l’agir » Bhagavad Gīta, Livre XVIII, verset 11

 

Il est impossible à l’être de renoncer à tout acte. Le vrai renoncement consiste aux fruits de l’acte.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : Ven 22 Sept 2017

×