L'être... L'individu. Ce que nous sommes.

            L’histoire de la vie a toujours été très impressionnante. Elle le sera davantage, probablement.

Tout comme, avec les différents Etres nous formons un ensemble, il y a en nous des éléments qui nous font.

 

L’individu.

Notre passé est inscrit… chaque naissance nous le fait revivre. Nous revoyons toute l’évolution de la vie dans les transformations de l’œuf, l’embryon et le fœtus, de la fécondation à la naissance.

 

Les dérèglements des nano-machines qui peuplent notre corps entrainent des maladies génétiques qui s’attaquent aux muscles, au système nerveux central et au cœur. Nous cherchons à guérir sans tout à fait s’attarder sur les causes…

Pourtant cela n’est que le reflet du présent… censé nous montrer les conséquences de ce qu’on se fait…

Nous négligeons ces éléments vivants qui nous composent. Nous agissons sans cohérence avec le reste, nous n’essayons pas de comprendre et les choses s’empirent…

Notre corps nous alarme de plus en plus. En ces temps, nombreux sont ceux qui ont pris la transition et se mettent doucement en mouvement.

Aujourd’hui, nous admettons que si l’esprit va mal le corps en souffle… Nous devons considérer ces alertes sur l’avenir et agir pour changer…

Nous devons prendre en compte tout ce que nous sommes, ce que nous représentons. Nous sommes capables de choses étonnantes.

Tout est déjà en nous : les maux et leurs remèdes…

L’Homme, au-delà de l’aspect biologique, possède une conscience.  Il y a un univers à l’intérieur de chacun de nous.

Il s’agit de comprendre notre individualité. Nous avons une existence, nous avons une conscience. En être unique, on ne se ressemble jamais tout à fait.

Alors, qui peut mieux nous connaitre, nous comprendre, nous guider sans malveillance sinon nous même… Nous devons apprendre à nous entendre. S’écouter soi même, se connaitre et collaborer avec tout ce corps, qu’il faut gérer, ménager. C’est dans cet esprit que toutes les réponses viendront d’elles-mêmes, sans l’influence

Non seulement nous saurions comment nous optimiser mais nous saurions juger, conscient, du vrai et du faux, du mal et du bien…

 

Notre conscience  peut nous guider…

Il faut apprendre de soi et faire avec soi….

 

 La symbiose animal-mitochondrie.

Les mitochondries sont des bactéries qui vivent dans les cellules où elles sont indispensables.

Il faut aussi considérer les virus qui s’intègrent directement dans le génome de l’hôte.

Un autre exemple de symbiose : la flore intestinale correspond à un ensemble de microorganismes vivants, en symbiose avec leur hôte. Il permet la digestion des aliments, en particulier chez les ruminants.

 Quelle que soit la symbiose, les deux organismes ne se mélange pas, ils sont toujours identifiables…

  [ … Il y a les parasites : organisme qui se nourrit aux dépens d’un organisme hôte d’une espèce différente. ]

×