Le Pouvoir... la réalité quotidienne

Mars -Avril 2009

La Réalité

 

Le Pouvoir…

La réalité quotidienne

 

L’Etre Humain est organisé en société et doit donc vivre en communauté.

La Planète est alors divisée par des frontières fictives, les continents, les pays. Les Etres Humains ont aussi limités entres eux des appartenances à des groupes (races, religions, parties politiques, classes sociales…)

 

Partout et à travers les siècles, nous nous sommes battus pour notre liberté.

Nous, le peuple nous avons dénoncé, nous nous sommes révoltés, nous nous sommes soulevés, nous avons aussi résisté…

 

 

 

 

Nous avons traversés des épreuves, chaque peuple a connu des épisodes tragiques, il n’y a pas à comparer…

     

Aujourd’hui, malgré nos avancées, nos progrès, certaines choses n’ont pas changées.

 

Nous nous croyons évolués, nous nous disons l’espèce dominante sur cette planète… « Dominer… »… Il est question de vivre, de survivre… Pourquoi dominer… ?

 

Nous ne regardons pas, nous ne sommes plus attentifs…

 

Gouverner… ? Ou Etre gouverner… ?

 

De l’organisation de la collectivité nationale, mondiale à la restriction progressive des droits individuels…

 

Il est tout à fait concevable et logique, que dans un ensemble aussi vaste et varié que nous formons, nous sommes contraints à des règles qui doivent garantir l’ordre pour le bien de tous.

 

Nous avons donc des gouvernements, des chefs d’état qui sont à la tête du pays, non pas dans un dessein personnel mais pour le pays dans son ensemble.

 

 

 

 

Un gouvernement, un chef d’état, tout corps décisionnaire au sein d’un territoire est finalement le représentant de tous les habitants de ce pays.

Sa fonction est de représenter.

Tant que la population dans sa globalité adhère à l’organisation en place et au système décisionnaire, tout se déroule avec ordre…

Mais dès lors que des avis divergent, le représentant se doit d’en tenir compte, puisqu’il doit respecter l’opinion de chacun.

Les représentants sont donc soumis au peuple…

 

 

Le représentant d’une nation doit avoir une certaine empathie vis-à-vis de toute la population dont il a la charge… dans ses différences de peau, de croyances, d’origines, d’idéologies…etc.…

 

Voici un merveilleux exemple de respect du gouvernement et d’empathie…

 

 

 

 

 

En effet, nous sommes tous des Etres Humains sur une Planète, en cohabitation avec des races différentes d’animaux sauvages, domestiques, de végétales et autres formes de vies.

Nous devons donc vivre, survivre en respectant un certain espace qui garantie une harmonie entre ces différentes races.

Au sein même de notre race Humaine, nous nous sommes divisés en races ethniques. Ainsi, dans notre espace humaine nous devons cohabiter dans le respect et les garanties pour une harmonie, au sein de notre espèce.

Pour cela, c’est chaque fois un ensemble qui désigne un représentant.

Cela semble tellement logique.

Nous l’avons compris depuis longtemps, le peuple doit donc se révolter, ne pas se soumettre et appliquer la premier et ultime loi, une loi universelle et irréfutable… la loi du peuple… le pouvoir du peuple, par le peuple…

C’est la première de toutes les règles, depuis l’apparition de la vie… Le droit de vie, de survie… de chacun, individuellement… de tous, tous les peuples…

 

C’est logique pour chacun de nous… Surtout en Occident, nous civilisés, qui avons aussi marqués l’histoire par nos révoltes face à la domination de certains, face aux dictateurs, aux corrompus, aux collaborateurs sans scrupules…

Mais, tout le monde sait qu’en certains points du globe, le peuple ne se laisse pas faire…

Mais, ceux qui dirigent ne sont pas naïfs, et lorsqu’ils veulent parvenir à leurs fins ils vont s’y prendre différemment…

Etes vous devenus si naïfs pour croire, même lorsque l’on vous montre le contraire… ?  Ne voyez-vous plus les leurres… ? La manipulation… ?

Heureusement tous ne sont pas mauvais mais ne nous laissons pas endormir par les autres…

Parfois nous voyons des choses se produire en dehors de nos frontières, parfois nous ne voyons pas celles qui sont justes là devant nos yeux.

 

Il y a des thèses de complots fleurissantes, des opinions de toutes sortes, des adhérents et des contestataires… Comme toujours…

Mais, chacun avant de porter le moindre jugement, devrait poser les faits, les éléments, les arguments…

 

 

 

 

La majorité des gens est assez naïf pour croire tout ce qu’on leur dit, et je ne parle pas des gens qui adhèrent aux thèses de conspirations mais à ceux qui les critiques…

En effet, ceux là me semblent bien crédules…

C’est croire que personne ne nous veut du mal, c’est juger autrui de bonne foi sans aucun égard quand aux faits, à ces détails qui vont désordre… C’est donc porter une confiance dans le système, une confiance aveugle

 

 

Nous sommes conscient de certains abus, pourtant nous n’arrivons pas à concevoir les choses dans leur ensemble.

Il ne faudrait pas se réveiller trop tard.


En effet, les gouvernements, de tous les pays, prennent de plus en plus de pouvoir depuis quelques temps.

Nous ne nous en rendons pas bien compte car nous sommes sensibilisés à la crise que nous traversons.

La population, dans les pays industrialisés s’appauvrie, l’économie est en récession, les crises se répètent et nous sommes tous si préoccupés par ces obstacles actuels et quotidiens que nous oublions de rester vigilent.

 

Il est aussi intéressant de remarquer comment aujourd’hui on nous discipline en nous faisant croire que ce que l’on nous impose est simplement la seule solution aux problèmes actuels…

 

Je n’arrive pas à comprendre… Comme si une grande partie de la population était occultée. Comme s’ils n’avaient plus accès à la même version de la réalité.

La France je l’aime pour un tas de chose. En particulier, j’ai trouvée en elle ce que je n’ai pas réussie à trouver dans d’autres pays dit « moderne », l’esprit… Nous avons été fortement critiqués pour nos positions, étant parfois les seuls à les tenir… La guerre en Irak, ou bien les décisions concernant l’Union Européenne…

La France a sa personnalité et sait prendre des décisions par elles même, sans aucune influence…

Les français ne peuvent pas laisser faire ce qu’il se passe…

 

J’ai été étonnée d’apprendre que dès l’élection de N. Sarkozy, la Constitution européenne, pour laquelle les français avaient massivement dis « non » passe en vote au gouvernement et est adoptée…

 

 

 

 

 

La voix du peuple est donc écartée et personne ne s’interpose !

 

Sans entrer trop dans le vaste sujet des thèses de conspiration, de complots, je voudrais ouvrir l’œil sur les gouvernements

Car après tout, l’essentiel est, avant tout, de connaitre le degré de confiance que l’on peut accorder à ceux qui gouvernent.

 

 

Le pouvoir absolu

 

L’asservissement subtil et les stratégies vers un pouvoir unique et illimité…

 

Nous leur donnons le pouvoir, sans asservitude pas de pouvoir

Nous avons institués des lois pour limiter ces pouvoirs, pour les garantir…

Pourtant, l’histoire, les faits divers nous ont déjà montrés combien, malgré tout, les limites sont bafouées, les limites sont astucieusement contournées… Et, nous ne savons pas tout…

 

Ceux qui gouvernent savent tout de nous.

Ils ont les connaissances que nous autres délaissons, préoccupés par nos conditions.

La Science, la recherche, les différents services fournissent des informations  sur l’Etre Humain, sur la vie, les influences, les effets…

Au travers des avancées, des études, les dirigeants apprennent sur nous, sur nos habitudes, nos comportements et exploitent nos données personnelles.

 

 Il y a des caméras partout, on surveille le moindre de nos faits, de nos déplacements sous une justification qui rassure la population : la sécurité.

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x2msrv_espionnage-au-quotidien-1_tech

http://www.dailymotion.com/video/x2mtas_espionnage-au-quotidien-2_news

http://www.dailymotion.com/video/x2mt9g_espionnage-au-quotidien-3_news

 

 

Nous sommes tracés dans nos achats, dans nos communications, nos déplacements, notre quotidien… (Caméra, puce, relai des appareils mobile, GPS, identification sécurité sociale, internet…) et on justifie aisément toutes ces infiltrations par l’évolution, l’avancée…

Oublions nous d’être modéré, perdons nous le sens des limites et de la moralité.

 

Il y a toujours plus de loi.

Si les lois, les règles sont nécessaires à l’établissement de l’ordre, en aucune façon elles ne doivent venir remplacer le bon sens et le savoir vivre.

En effet, nous devons parfois changer nous même, nos manières, sans devoir être contraint par la loi, car cela indique qu’à l’avenir les lois interviendront dans tous les domaines mêmes les plus intimes pour nous cadrer…

Il n’y aura dons plus de limite à légiférer pour tout comme si nous étions des enfants, pas assez mûre, pas assez conscient… soumis à un tiers arbitre.

 

 

Contrôler l’opposition c’est la tenir, l’empêcher de contester. En ayant la main mise sur des informations liées à la vie privée, les protestataires seront sous pression et pourront être des proies à la manipulation pour le maintien du pouvoir en place. Intimidation…

Ne soyons pas stupide en laissant faire, même avec des arguments comme la sécurité nationale… N’attendons pas les abus, prenons les leçons de nos erreurs, de toutes les fois où nous avons laissez faire et pour lesquelles nous doutons de plus en plus nombreux aujourd’hui…

 

http://www.dailymotion.com/video/x8u51b_big-brother-deteste-etre-filme-vo_news

 

 

Partout dans Londres, comme ailleurs dans les villes de tous les pays, les caméras filment les citoyens dans leur vie quotidienne… Pourtant on intimide la population lorsqu’à son tour elle filme des lieux publics… dans la rue mais aussi dans leur propre jardin… C’est insensé.

Il faut aussi noter le comportement des officiels, policiers ou gardiens, ils se croient prémunies de tous les droits, les droits absolus…

 

Jusqu’où on les laissera prendre notre liberté individuelle… Ne voyez vous pas qu’à leur donner trop de pouvoir ils les utilisent contre nous … et non pas pour nous

 

 

 

Le Pouvoir sur l’information

Faire confiance… aveuglément ?...

 

Comment savoir… ?

C’est assez difficile…

En effet, comme nous l’avons déjà vu, nous sommes tous un  ensemble et nous avons besoin les uns des autres.

Comment être au courant, savoir ce qu’il se passe, ici, ailleurs…

Les médias ont un rôle primordial, ils sont l’accès à l’information, par référence…

Ils gèrent la transmission de l’information… Ils doivent donc être partiaux, autonomes et surtout libre de tout influence et de pression…

Or nos représentants sont souvent une « Autorité »… Ces représentants utilisent leur pouvoir, leur fonction pour s’accaparer l’influence médiatique. Dès lors qu’elle domine et dirige la tête des médias, l’Autorité l’exploite sans vertu, à des fins personnelles.

 

Ils nous gouvernent et dans le même temps, nous influencent par l’intermédiaire de nos médias…

La population n’a donc accès qu’à une information rognée, sous l’égide des gouvernants…

 

 

 

Et si tous les médias, heureusement, ne sont pas corrompus, l’information ne fait alors pas d’écho suffisant pour alerter le peuple. Les bonnes intentions ne sont pas reconnues…  De plus nous le savons et nous savons faire : la désinformation… par trop d’informations, ou des informations suspicieuses qui mettent le doute sur tout et le reste…

 

A la tête des médias, à la tête de la télévision…

 

Aujourd’hui, la télévision est entrée dans notre intimité, elle déroule pour nous tout ce dont nous avons besoin… Effectivement, la télévision nous connait, à travers nos préférences, elle cherche à nous plaire (audimat)…

Le problème se pose dès lors qu’il y a un déséquilibre… La télévision devait être un récepteur servant à transmettre des informations, mais elle est devenu un outil qui cherche à retenir l’attention, elle éduque nos vies, dans nos choix, notre manière de la mener… Elle nous dit qui nous devons être et à quoi nous devons ressembler…

Ne voyez vous pas que la télévision donne aujourd’hui bien plus de leçons que d’informations…

 

 

 

La télévision influence nos vies et si des personnes de mauvaises intentions en prennent le pouvoir, ils détiennent une arme pour nous influencer et nous manipuler dans une voie ou dans une autre…

 

http://www.youtube.com/watch?v=KvNPhiT0b0I

 

C’est un exercice facile de dire ce que les autres veulent entendre.

Le peuple à besoin d’être conforter, il faut donc lui vendre de l’espoir, de l’assurance, des solutions

On nous connait bien, le peuple est organisé, fiché et donc détaillé dans un tas d’études, au départ établi pour son bien être, son confort…

 

Ainsi, à travers la télévision, devant laquelle nous passons de plus en plus de temps, nous sommes influencés : quoi manger, comment manger, combien il faut boire, comment s’habiller et ressembler aux autres, comment se fondre dans la tendance, comment vivre, comment penser, juger…

Chaque fois, il s’agit d’une version, une interprétation, un avis dans un angle de vue…

 

Ainsi pris par la peur, la douleur, la colère le 11 septembre 2001, nous nous sommes accordées à la version que nous ont donnée les médias, sans tenir compte de notre bon sens et de notre arbitre… Ainsi peu de gens ont réellement examiné les preuves et les éléments de ce tragique évènement…

Après tous les faits soulevés à la fin du mandat de G.W. Bush junior, le président entrant refuse d’ouvrir une enquête pour impliquer son prédécesseur…

Nous devons avancer, il est vrai, ne pas revenir sur le<

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : Dim 24 Sept 2017

×